Outil pédagogique de méditation par le dessin

Dans les pattes d'une fourmi

« Dans les pattes d’une fourmi » est un outil pédagogique approchant le dessin méditatif et collectif. 
Il a été mené avec des moyennes sections (4-5 ans).

Exploration graphique par le dessin.

L’atelier se compose de deux exercices.

Le premier est individuel : une feuille de papier est placée devant l’élève, parsemée de petites graines préalablement collées. Cette activité invite l’enfant à se mettre dans la peau d’une fourmi, désireuse de récolter toutes les graines. Ainsi, la ligne laissée sur la feuille représente dans l’imaginaire de l’enfant la trace de cette fourmi.

Le deuxième exercice est collectif : les élèves sont guidés par l’image d’une feuille d’arbre placée devant eux, ils déplaceront librement leur tracé à l’intérieur des nervures. Cela les amènera à contrôler leur geste et à dessiner ensemble.

« Tu es une toute petite fourmi qui explore l’étendue de la feuille. »

L'Art de Dessiner Ensemble

En partant sur un protocole d’exécution commun, cette approche du dessin place chaque élève à égalité. Cela invite les élèves à se compléter par l’autre plutôt que de s’y confronter.

Bien que l’exercice soit le même pour tous les élèves, nous obtenons différents dessins. La directrice de l’école, et enseignante de la classe, remarqua la personnalité de l’élève au travers son dessin.

Dessin de Lea & Luka
Dessin de Nina & Solyne
Dessin de Kendy & Tom

Projeter son imaginaire dans l'abstraction

L’exercice de la deuxième phase demande à l’élève d’adopter un état d’esprit particulier: ne pas anticiper ce qui va apparaître sur le papier.

Pendant l’exploration d’Amalia, elle fut surprise de voir un lapin dans les lignes entremêlées. Dans cette dynamique de création, l’élève ne se contente plus de percevoir simplement la ligne. Elle essaie de discerner ce qu’elle pourrait projeter dans le dessin.

Ainsi, l’élève, naturellement actrice de sa production, assiste à son propre dessin: elle en devient spectatrice. Elle se laisse surprendre par ces apparitions et prend conscience qu’elle peut projeter son imaginaire dans l’abstraction tout en gardant le contrôle sur son geste.

Dessin de Sacha & Amalia
Dessin de Kendy & Tom
Dessin de Nina & Solyne

Du dessin à la méditation de pleine conscience

L’enjeu de l’atelier est de concevoir le dessin comme un outil d’aide à la concentration et à la méditation de pleine conscience.

Le simple acte d’observer le dessin sans anticiper son devenir est un des moyens pour focaliser son attention créative dans l’instant présent.

Le dessin méditatif favorise non seulement la concentration mais nous permet également de vivre une exploration graphique introspective à travers l’abstraction.
À terme, cette abstraction prend forme et laisse resurgir des éléments visuels de notre propre expérience du vivant. Ce qui apparaît alors sous nos yeux est le reflet de notre personnalité, assemblée et fragmentée autant que dans un rêve.
C’est ainsi que l’on trouve dans le dessin un espace de découverte de soi, une invitation à explorer toute l’étendue de son imagination.

Merci!

Je vous remercie pour votre lecture ! 🙂
Si vous êtes intéressés par la mise en place d’ateliers graphiques ou si vous souhaitez organiser une intervention, vous pouvez me contacter à l’adresse suivante : marchais.th@gmail.com
Je serais ravi de discuter de vos besoins et de collaborer avec vous!