Workshop: Inconscient expansion, 2016.

J’ai eu l’opportunité de mener un atelier au lycée des Arènes (Toulouse) grâce à la participation active de 10 étudiants de première et deuxième année en BTS Design graphique.

 

Vers l’approche d’une création collective.

 

Cet atelier s’était déroulé en cinq séances de quatre heures. Avant d’entamer une création collective cohérente, la première séance, était consacrée au lâcher prise dans le dessin. Aucunes contraintes n’étaient imposées. Mais très vite, il fallait contrôler le geste afin de donner sens aux recherches. Chaque étudiant devait donc trouver un mécanisme graphique partant d’une forme, celui-ci engendré par la répétition, dans la tâche de concevoir un système d’expansion.
 
À la fin de la deuxième séance chaque élève avait son motif qu’il pouvait proliférer automatiquement sur le support. L’objectif était d’arriver à une seule production graphique regroupant la route inconsciente de chaque étudiant.
 
L’intention de la troisième séance était de provoquer une rencontre graphique entre deux motifs. Pour se faire, ils sont passés par l’intermédiaire d’une grille :

Le but pour chaque étudiant était d’effectuer une traversée d’un coin à l’autre, en passant par le centre. La grille permettait de cadrer et d’uniformiser la rencontre graphique.
 
Le système initial du motif se voit être mécanique.
Nous remarquons que l’expansion de celui-ci prend réellement sens quand le motif implique une continuité. Au yeux de Eva Spessotto, étudiante en BTS Design graphique, le dessin devenu automatique entraînait une certaine méditation graphique :
 
« Très rapidement je partais dans mes pensées, ça devenait automatique, mes mains se déplaçaient librement sur la feuille (notamment pendant les phases de recherches individuelles). J’étais un peu comme dans un genre d’état second où quand tu sors de tes pensées tu ne te souviens plus trop de ce à quoi tu pensais où comment tu es arrivé à penser telle ou telle chose. Je pense que c’est plus un enchaînement d’idées, elles découlent les unes des autres par association d’idées. »

La production ci-contre est le résultat de cinq étudiants œuvrant sur un même format.